Discours de monsieur HAMADI MOHAMED Soihir, Directeur Général de l’Administration Générale des Impôts et des Domaines, lors du Séminaire sur la Modernisation et de la Digitalisation de l’AGID, du 4 juillet 2019

06-07-2019 12:47
Monsieur le Président de la République,
Madame et Messieurs les Ministres,
Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement,
Messieurs les Secrétaires Généraux,
Mesdames et Messieurs,


Je suis très honoré de prendre la parole, dans cette cérémonie de lancement du Système d’information « SIGIT » qui ambitionne de moderniser et digitaliser l’administration fiscale pour plus de performances et de sécurisation des recettes.

Il s’agit d’une volonté et d’une décision. Celles du Ministre des Finances, du Budget et du Secteur Bancaire qui a voulu mettre notre administration en cohérence avec la vision de l’émergence portée par le Président de la République.

Parce qu’en effet, l’ouverture de notre pays vers le monde et son intégration dans des Organisations régionales et internationales, imposent des changements et des transformations institutionnelles dans certaines structures de l’Etat. Il faut remodeler, transformer, adapter, dans un renforcement évident des capacités.

La libre-circulation des personnes, des biens et des services qui devra exempter les marchandises de taxes douanières est une perte importante de recettes qui peut déséquilibrer le budget de l’Etat.

Alors, l’administration générale des Impôts et des Domaines se doit de se doter des outils appropriés pour plus de performance dans le recouvrement et dans la sécurisation des recettes, faciliter ses relations avec les contribuables, aérer le paysage fiscale par plus de transparence.

Pour en arriver à aujourd’hui, l’encouragement, l’accompagnement et la disponibilité de notre Ministre ont été de tout instant. Vous me permettrez de lui adresser tous les remerciements et la reconnaissance des personnels de notre Administration.

Mais, faudra-t-il rappeler que le souci constant du Ministre a été, depuis sa prise de fonctions, est d’insister sur l’efficacité, la mise en place de dispositifs devant améliorer le rendement et d’exiger de chacun de nous le meilleur de lui-même dans son travail au quotidien.

C’est ainsi, qu’en 2018, l’AGID a enregistré une performance de UN MILLIARD SEPT CENT MILLIONS de francs comoriens (1.614.451.112frs. C.) de variation positive soit 45,35% des recettes totales.

Cette année, le même dispositif de suivi est reconduit, avec le maximum d’’exigence et de contrôle. Il permettra d’augmenter les rentrées fiscales pour un montant de 1 168 597 536 par rapport à l’année 2018, Ce qui correspond à une variation positive de 22,58%.

Au 31 décembre 2019, riche de l’expérience de l’année dernière et de l’enregistrement des 4 premiers mois de l’année, une projection tendancielle nous autorise à parvenir à 84% du budget total.

Ainsi donc, les réformes envisagées, ce logiciel que nous lançons aujourd’hui, les caisses enregistreuses, ainsi que d’autres mesures ponctuelles, nous rapprocheront des cibles prévisionnelles.

Les personnels de l’AGID, réconfortés par le soutien du Ministre, instruits par les transformations dans le management et plus que jamais conscients de leurs responsabilités, peuvent confirmer qu’il sera désormais possible de faire des projections pluriannuelles de 3 ans et ainsi sécuriser le budget de l’Etat et le financement des politiques publiques.

L’émergence de notre pays a besoin de financement interne. L’AGID l’a bien compris. Il fera toujours preuve de rigueur et d’efficacité.

S’y ajoutent la mondialisation qui remodèle l’économie de la planète, la Zone de libre-échange continentale africaine, l’Agenda 2063 de l’Union africaine qui obligent à la performance pour éviter la marginalisation de notre pays.

En ce sens, je voudrais remercier l’équipe d’ARAB SOFT ici présente pour la qualité de ses travaux, sans oublier la Banque Africaine de Développement(BAD) à travers le PRCI d’avoir financé ce projet.

Cette volonté de modernisation est une chance. Elle ouvre les portes de la sérénité pour l’avenir.

Je vous remercie.



AUTRES ACTUALITES

Agid : les maires sensibilisés sur le «rôle de la fiscalité dans la politique de l’émergence»

Le directeur général de l’Administration générale des impôts et des domaines (Agid), Hamadi Mohamed Soihir, a convié hier, jeudi 19 septembre, les maires à une rencontre dans la salle de conférence du ministère des Finances pour leur faire part de la panoplie d’impôts mise en place pour soutenir la politique prônée par le chef de l’Etat, Azali Assoumani, devant conduire le pays à l’émergence à l’horizon 2030....LIRE LA SUITE

Rencontre du Directeur des Grandes Entreprises et le Responsable du Service Communication de l’AGID avec la Direction Régionale de Mohéli.

Une mission de l’Administration Générale des Impôts et des Domaines, composé du Directeur des Grandes Entreprises, monsieur IBRAHIMA Ahamada Mohamed et du Consultant et Responsable du Service Communication, monsieur FOUAD Mohamed, a rencontré le mardi 10 Septembre 2019 la Direction Régionale de l’AGID de Mohéli et son personnel....LIRE LA SUITE

Rencontre entre l’Administration Générale des Impôts et des Domaines et les contribuables à la CCIA de Ngazidja

L’Administration Générale des Impôts et des Domaines (AGID), en partenariat avec la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture (CCIA) Ngazidja, a rencontré des contribuables, au sein des locaux de cette dernière, ce Samedi 31 Août 2019. Cette rencontre a été effectuée dans le cadre des sensibilisations de l’administration fiscale sur la mise en place de ses caisses enregistreuses....LIRE LA SUITE

Début du paiement de la vignette 2019

L’Administration Générale des Impôts et des Domaines informe ses honorables contribuables que le paiement de la vignette 2019, pour l’île de la Grande Comore, commence le Vendredi 30 Août 2019....LIRE LA SUITE

LUTTE ANTI-CORRUPTION : Douane et Fisc se lancent dans la bataille contre le fléau

La direction générale des douanes avec l’Administration Générale des Impôts et des Domaines (AGID) a organisé un atelier national de deux jours consacré à la lutte contre la corruption en milieu douanier et fiscal. Lors de la cérémonie d’ouverture vendredi dernier, le chef de l’État a promis des mesures sévères à l’encontre des contrevenants à la loi...LIRE LA SUITE

Saïd Ali Saïd Chayhane : "Les mesures de lutte contre la corruption apportent leurs fruits"

Le ministre des Finances fait allusion à la rigueur ayant permis à l’Etat de dégager une marge importante de ressources orientées, aujourd’hui, vers des investissements publics comme le financement sur fonds propres des scrutins électoraux, des chantiers des voiries urbaines et des routes secondaires....LIRE LA SUITE